Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2014-03-20T16:07:22+01:00

La route des plages

Publié par Nathalie DUMAS

J15 Le 18 mars 2014 :

Après les Blues Montagnes, nous démarrons le route des plages au Nord de Sydney.

Notre première étape nous mènera à un camping près d'un belle plage très tranquille, il faut dire que dans le camping, où se trouve des caravanes à l'année, il doit y en avoir 4 d'ouverte. On est très tranquille.

lesphotos : https://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157643057265254/

La route des plages

Voir les commentaires

2014-03-20T01:39:27+01:00

Billabong Zoo - Koala and wildlife Park

Publié par Margaux DUMAS
Billabong Zoo - Koala and wildlife Park

Margaux : J16 : 19 mars 2013

J'ai été voir un parc avec des animaux de la vie sauvage d'Australie. Il y avait des walabis, ce sont des petits kangourous, pas très peureux. Ils venaient manger dans nos mains. Ils n'avaient pas peur de nous, ils venaient nous voir pour avoir à manger du maïs.

Il y avait aussi deux léopards des neiges, on a assister à leur repas (un peu organisé).

Les Cacatoes nous ont parlé, ils nous disaient : hello...

J'ai adoré caresser les koalas, ils sont trop doux, mais on a pas réussit à voir dans la nature, difficile de reconnaitre l'eucalyptus qu'il mange, et en plus ils sortent la nuit.

Vous pouvez voir aussi dans les photos, bien d'autres animaux....

Billabong Zoo - Koala and wildlife ParkBillabong Zoo - Koala and wildlife Park
Billabong Zoo - Koala and wildlife ParkBillabong Zoo - Koala and wildlife Park

Voir les commentaires

2014-03-19T23:36:30+01:00

The Blue Montains

Publié par Nathalie DUMAS
 The Blue Montains

Lundi 17 et Mardi 18 mars : The Blue Montains

Les "Montagnes Bleues" forment une chaîne à une centaine de kilomètre de Sydney. les Montagnes Bleues font partie du patrimoine mondial grâce à leurs vastes forêts d’eucalyptus et à leur biodiversité naturelle. Le pin Wollemi, la plus vieille variété d'arbres au monde, est caractéristique des Montagnes Bleues. La route des Blue Montains est bordée de petites villes collées les unes aux autres. Ces formations rocheuses de couches de grès horizontales se sont emplilées les unes sur les autres pendant des millions d’années. Ces falaises, ces gorges tapissées de fougères, ces ravins forment l’un des reliefs les plus remarquables de l’Australie.

Nous démarrons notre visite par l’ouest et non comme tout le monde par la route de Sydney (nous voulons rejoindre des points de vue indiques mais avec le camion, nous préfèrons rebrousser chemin face aux arbres tortueux qui nous entourent. Nous ne préférons pas abîmer le camping-car). Je vous conseille d’aller voir sur Google Maps ces sites en satellite, c’est étonnant vue d’en haut.

  1. Harvey est notre première étape, un village avec sa petite église de pierre et son « court house » palais de justice.
  2. Govetts Leap à Blackheath est un point de vue étonnant. C’est un canyon impressionnant avec un beau panorama, en plus il y a peu de gens qui font le visiter donc on est assez tranquille. La différence avec le grand canyon aux USA, c’est la végétation, la couleur dominante est le vert des arbres.
  3. Evans Lookout
  4. Falls Katoomba
  5. Echo Point pour y voir les Three Sisters : ce sont les montagnes les plus connues de la région, un trio de sommets
  6. Leura Gordon Falls :

Ici aussi il y a des dizaines de treks possibles bien dans des sentiers balisés, mais vu la taille des ravins le retour sera rude.

pour voir les photos sur flic :

http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642592963553/

 The Blue Montains
 The Blue Montains The Blue Montains
 The Blue Montains

Voir les commentaires

2014-03-18T12:16:07+01:00

J12 : les kangourous, par Margaux

Publié par Margaux DUMAS
J12 : les kangourous, par Margaux

Les 15 et 16 mars 2014 :

Dans le Parc National Abercrombie River , sur un terrain de pic-nic, nous avons dormis avec des kangourous. Il y avait des mamans avec des bébés kangourous dans leurs poches et des jeunes kangourous. Il y avait un jeune kangourou en train de têter sa mère. Regardez la photo où on le voit mettre la tête dans la poche de sa mère pour têter. C'est tout mignon ! et quand il nous regarde curieusement, leur bouille est trop mimi. Je les adorent.

Mais ce n'était pas une espèce très grande.

Regardez aussi la photo où deux kangourous se battent et je vais vous expliquer comment ils se battent :

1. Ils se regardent droits dans les yeux pour se préparer.

2. Ils se donnent des coups de poings comme à la boxe.

3. Ils se donnent aussi des coups de pattes arrières, en se reposant sur leur queue.

Ce qu'on dit sur les kangourous, qu'ils sont les meilleurs sauteurs et les meilleurs boxeurs est vrai.

Pour voir toutes les photos clic sur la ligne :

http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642532700544/

J12 : les kangourous, par Margaux
J12 : les kangourous, par MargauxJ12 : les kangourous, par Margaux
J12 : les kangourous, par Margaux

Voir les commentaires

2014-03-18T12:03:06+01:00

Les routes de campagne

Publié par Nathalie DUMAS
Le mouton géant de Goulburn - Australie

Le mouton géant de Goulburn - Australie

 J12 :  Samedi 15 mars 2014

Il nous semble que beaucoup d’autraliens ont la particularité de profiter des WE pour aller camper. Le WE, les campings ou les aires de repos dans les parcs se remplissent. Et il y a plus de monde sur la route. Bien que dans les petites routes de campagne, on ne se bouscule pas !

Dimanche soir, après une route un peu remuante, nous décidons de faire un arrêt pour la nuit dans une aire d’arrêt du Parc National Abercrombie, un petit parc national (oui comme le marque de vêtements mode et anti-grosse), surtout après avoir aperçu un kangourou proche de la route. Mais je n’ai pas eu de temps de le prendre en photo.

Lorsque nous arrivons vers un coin libre (il y a déjà 3 caravanes) nous voyons des….kangourous, pas un mais un groupe. Car même s’il y a plus de kangourous que d’habitant, il n’est pas facile d’en voir dans la nature. Il se cache la journée et sortent la nuit. Mais là il y a un groupe de kangourous et en plus on arrive à les approcher avec précaution pour mieux les observer et les prendre en photo. C’est trop mignon, nous sommes sous le charme de ses créatures. Au petit matin il seront encore là à brouter l’herbe fraîche. Vous verrez sur les photos, on a pu assister à une « bagarre » de 2 jeunes individus, très drôle. (photos voir l'article de Margaux

Nous nous dirigeons vers les Blue Montains et les paysages changent un peu, ils deviennent plus vert, mais nous sommes toujours dans la campagne Australienne.

Je vous propose de voir les photos de la route et des villages rencontrés, il y a des légendes avec les photos :

https://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157643057091724/

Voir les commentaires

2014-03-17T23:24:28+01:00

La Great Alpine Road

Publié par Margaux et Nathalie DUMAS
La Great Alpine Road

Mercredi 12 mars 14 : route de Yarram à Ensay.

Après la Great Ocean Road, nous sommes sur la Great Alpine road. La route est belle, nous croisons peu de véhicules, c’est une belle région de montagnes et de champs  qui traverse des forêts d’eucalyptus.

Nous avons fait un arrêt pour la nuit, sur le terrain d’un stade du petit village d' Ensay. Il fallait faire un appel téléphonique pour payer 15$ la place de stationnement, un charmant monsieur est venu à notre rencontre pour le règlement. Il y a tout de même des toilettes propres, un branchement électrique et de quoi recharger en eau la réserve, juste ce qu’il nous faut. Le village contient juste 120 âmes avec 6 terrains de tennis (un peu à l'abandon) et un terrain de foot,  pas mal pour si peu d’habitants.

La Great Alpine Road

Jeudi 13 mars 2014  et vendredi 14 mars :

Sur les conseils d’un monsieur de la région, nous avons quitté la route principale de la Great Alpine pour une route secondaire et nous avons bien fait. La journée s’est ponctuée de beaux paysages de forêt, de rivières et de montagnes. Nous croisons toujours peu de véhicules sur la route. Mais une jeune vache qui s’était échappée de son pré, a bien failli nous embrocher le camper. Olivier a eu juste le réflexe de faire un décrochage. Heureusement, on l’a échappé belle !  Ensuite, nous avons continué une route sans encombre…

Nous récupérons la Highway, sorte d’autoroute mais plus proche d'un petite nationale, pour aller vers les Blues Montains.

Nous avons croisé une forêt complètement brulée, un paysage sinistré et désolant. Nous ne savons pas si le feu a été volontaire pour éliminer la forêt et en faire des champs ou non , mais en tout cas l’on avait pas envie de rester dormir dans le coin.

 

Des petites réflexions sur l’Australie :

-les campings sont super bien équipés : barbecues électriques à disposition, 1 cuisine fermée et toute équipée, des jeux pour les enfants, laverie avec des sèches-linges (payant).

- Dans chaque ville ou village il y a des toilettes H et F toujours propres, également sur les airs d’arrêts.

- Sur ces mêmes arrêts, on peut y trouver des barbecues électriques à disposition et propre.

- Les voitures sont propres, jusqu’au pneus et jantes reluisantes.

- Les gens sont sympas et serviables.

Sur la route
Sur la route
Sur la route

Sur la route

Voir les commentaires

2014-03-12T13:48:03+01:00

Australie : WILSON's PROMOTORY National Park

Publié par Nathalie DUMAS
Australie : WILSON's PROMOTORY National Park

Lundi 10 (Férié en Australie) et Mardi 11 mars 2014 : J7 et 8

Dans la matinée nous prenons la route pour le Parc National Wilson's Promotory. C’est un client qui m’a conseillé d’y aller et il a eu raison, c’est un très beau parc avec de très belles baies avec des plages magnifiques de sable blanc et fin mais à cette période l’eau est très froide pour la baignade, il faut être courageux.

Nous avons passé la nuit dans le parc, au camping. Le camping est entre une rivière et la plage. La plage à côté du camping est très grande surtout avec les grandes marées. Nous sommes en pleine nature et entouré d'arbres, c'est un camping très agréable. Ça sent bon d'eucalyptus, on entend la mer et on est suffisamment éloigné des voisins. Margaux a rencontré un petite copine australienne, Laura,dès qu'elle voit des enfants, elle se précipite même s'il ne parle qu'anglais, pas de problème elle démarre la conversation.

Dans la soirée, nous avons vu un wombat énorme qui mangeait tranquillement près des caravanes. Le wombat est un marsupial d’Australie, un herbivore plutôt timide qui pèse entre 15 et 25 kg. Nocturne, il vit dans son terrier le jour. La femelle garde son petit dans sa poche qui se situe à l’arrière, pendant 6 à 9 mois. Cet animal est en voie d’extinction, on le retrouve dans quelques réserves d’Autralie et de Tasmanie.

Coco, un perroquet rouge est venu nous rendre visite, deux fois. Mais le matin, il est venu surtout pour goûter du pancake. C’est une vraie vie sauvage que nous menons ces derniers jours!

Dans ce parc on peut y faire de nombreuses balades de 1h ou 6h, nous nous sommes contenté d’aller voir les baies et les points de vue pas trop loin du parking, car nous ne sommes pas de gros marcheurs.

Les arbres ont une étrange allure avec leurs troncs tordus et tout secs alors que tout en haut de l’arbre il y a du feuillage. Ici il faut vraiment faire attention au feu, car il a tout le loisir de s’y plaire tant la végétation est sèche.

Ce parc national faut vraiment le coup de s’y arrêter, de prendre le temps de découvrir ses belles plages, notamment la plus photographié, la plage « Squealy beach » avec ces rochers de couleur bruns. Nous sommes content d’avoir pu y passer la nuit.

Le camper Volswagen prennent des allures parfois patriotes,

Dans l’après-midi, nous avons repris notre route dans la campagne australienne.

Pour les photos ici : http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642490686403/

Australie : WILSON's PROMOTORY National Park
Australie : WILSON's PROMOTORY National ParkAustralie : WILSON's PROMOTORY National Park
Australie : WILSON's PROMOTORY National Park

Voir les commentaires

2014-03-10T13:29:53+01:00

Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)

Publié par Nathalie DUMAS
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)

Samedi 8 mars :

Après l’école, nous prenons la route pour aller à Phillip Island. Un île a 140km de Melbourne, où l’on peut voir à la tombé de la nuit, des centaines de pingouins nains rejoindre leur nid creuser dans les dunes, après avoir passé la journée en mer. Nous arrivons à trouver un camping, puis nous allons voir cette Parade…. (Pour rejoindre cette île, nous contournant Melbourne et nous croisons un lac Rose dans un parc : la photo a été prise d’un pont).

Mais là, nous sommes très déçus, par la Parade des Pingouins. C’est beaucoup trop touristique, il y a trop de monde et les éclairages ne sont pas assez fort et il y a trop de bruit. Sur la plage, on ne voit pas grand chose et ensuite on aperçoit quelques bêtes marcher tranquillement à la recherche de leurs nids. Margaux est enchantée, elle les trouve trop mignons, normal ils sont de la taille d’une peluche dans les 25-30 cm de haut.

Mais il n’y aura pas de photos sur cet événement, car il est interdit de prendre des photos, bon les flashs sont mauvais pour les yeux de ces petites créatures. Donc je suis encore plus frustrée. J’ai juste pu prendre en photo une dune avec l’habitation des pingouins et une avec un petit kangourou.

Pour rejoindre cette île, nous contournant Melbourne et nous croisons un lac Rose dans un parc. (la photo a été prise d’un pont).

Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)
Australie : l'île de Phillip Island (8 et 9 mars)

Dimanche 9 mars : J6

Philip Island est une charmante île relié au continent par un pont, qui pourrait être équivalent de l’île de Ré, avec beaucoup de monde en ce week-end férié. Les Australiens remplissent les campings et vont faire du jet-ski ou du bateau.

Mais avant de partir, on a pu assister au repas de Pélicans, et des raies. Elles sont  énormes, bien plus grosses qu’en Polynésie. Cette attraction « gratuite » nous a bien plu, car il n’y avait pas trop de monde (une dizaine de personnes) et on a pu s’approcher des pélicans, les voir de près déglutir le poisson et même toucher les raies. Comme c'est jour de kermesse, Margaux en a profiter pour faire du trampoline.

Puis nous avons fait la route pour rejoindre WILSONS PROMOTORY .

Comme le camping du coin était fermé, pas de problème, nous trouvons un coin tranquille au bord de la route (qui n'est pas passante car elle finit par une plage) et nous nous y posons pour la nuit.

Les photos sont ici : 

http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642419947475/

 

Voir les commentaires

2014-03-08T23:43:07+01:00

Australie : J3 et 4 the Great Ocean Road et les 12 Apôtres

Publié par tNathalie DUMAS
Les 12 Apostres

Les 12 Apostres

(Je viens de me rendre compte que j'avais oublié de mettre cette articles en ligne, et ce sont des paysages magni...fiques. à ne pas rater )

Le jeudi 6 mars 2014 :

Nous partons dans la matinée, nous continuons la route qui nous mène vers Cap Campbell. Nous entrons dans la « Great Ocean Road », une route qui longe sur 320 km falaises abruptes et des plages désertes, traversant des villages.

Par endroit, nous traversons de magnifiques forêts d’eucalyptus géants.

A d’autres moments, nous longeons la côte et de belles plages de surf. Puis nous y arrivons, au point mythique… l’endroit pour lequel on se déplace. Il s’agit des  « Douze Apôtres ». Ce sont des rochers séparés de la mer, mais qui résistent au assauts des vagues venues de l’Antartique. Les "Twelves apostles" sont de grandes colonnes de pierre au milieu de la mer. Seules 10 sont encore debout à ce jour.

Il suffit de regarder les photos pour comprendre la beauté de ces sites. Là des petits chemins de bois mènent au lieu en toute sécurité car il y a des risques d'éboulements. Alors on ne peut pas s'approcher  du bord de la falaise pour prendre en photos de meilleurs vues. De tous les points de vues nous n'arrivons à voir que 7 formations rocheuses, pour en voir plus il faut prendre l'avion.

 

Ce qui nous étonne en Australie, c’est que tous ces sites naturels sont bien entretenus avec de beaux chemins, des barrières tout le long pour ne pas abîmer la végétation, des toilettes propres, des parkings pour tous les types de véhicules… et rien n’est payant. Et avec notre gros camping-car, on peut se garer facilement pour visiter les sites ou au bord de la route pour faire une pause photo. Tout est prévu et bien organisé. Et le soir il y a suffisamment de camping pour y passé la nuit (Margaux préfère les camping car il y a des jeux et des enfants, ce soir, elle a invité la petite voisine Australienne Ashley à venir jouer dans le van).

Je vous laisse regarder quelques photos de cette magnifique journée trop courte, ici :

https://flic.kr/s/aHsjUGnyZH

 

Vendredi 7 mars :

Le matin, nous sommes partis à la recherche du « Pont de Londre », nous sommes tombé d’abord sur une « Arche » puis  enfin  le « London Bridge » qui n’est plus le pont de Londre car  le pont s’est cassé et séparé de la terre en 1990. Puis nous allons voir le  « Grotto » une sorte de piscine narurelle qui se remplit d’eau à marée montante. On serait bien tenté d’aller s’y baigner mais la température est au allentour de 16-14°  .

Nous prenons la route des terres pour rejoindre dans quelques jours le région de Sydney.

Voir les photos ici : 

https://flic.kr/s/aHsjUGDqEJ

Australie : J3 et 4 the Great Ocean Road et les 12 Apôtres
Australie : J3 et 4 the Great Ocean Road et les 12 Apôtres

Voir les commentaires

2014-03-07T12:12:08+01:00

Australie : the Great Ocean Road

Publié par Nathalie Dumas
Australie : the Great Ocean Road

Le jeudi 6 mars 2014 :

Nous partons dans la matinée, en continuant la route qui nous mène vers Cap Campbell. Nous entrons dans la « Great Ocean Road », une route qui longe sur 320 km falaises et plages désertes et traverses des villages.

Par endroit, nous longeons de magnifiques forêts d’Eucalyptus, avec des arbres géants. A d’autres moments, nous longeons la côte et de belles plages de surf.

Puis nous y arrivons, au point mythique… l’endroit pour lequel on se déplace…

Il s’agit des « Douze Apôtres ». Ce sont des rochers séparés de la mer, mais qui résistent aux assauts des vagues venues de l’Antartique.

Il suffit de regarder les photos pour comprendre la beauté de ces sites. Là, des petits chemins de bois mènent au lieu en toute sécurité car il y a des risques d’éboulements tout de même. Alors on ne peut pas s’approcher au bord de la falaise pour prendre des photos.

Ce qui nous étonne en Australie, c’est que tous ces sites naturels sont bien entretenus avec de beaux chemins, des barrières tout le long pour ne pas abîmer la végétation, des toilettes propres, des parkings pour tous les types de véhicules… et rien n’est payant. Et avec notre gros camping-car, on peut se garer facilement, pour visiter les sites ou au bord de la route pour faire une pause photo. Tout est prévu et bien organisé. Et le soir il y a suffisamment de camping pour y passé la nuit (Margaux préfère les camping car il y a des jeux et des enfants, ce soir, elle a invité la petite voisine Australienne Ashley à venir jouer dans le van).

Je vous laisse regarder quelques photos de cette magnifique journée trop courte, ici :

http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642419485275/

Dans la journée nous traverserons la charmante ville de Camperdown avec ce charme anglais, un peu désuet. Nous irons acheter du fromage (type page molle) dans le magasin d'un laiterie et du vin pour l'accompagner… des petits plaisirs touristiques!

Nous croiserons tout au long de la journée, un nombre important de voitures anciennes mais également de plus sportives, type Ferrari et Porsche.

Australie : the Great Ocean Road
Australie : the Great Ocean RoadAustralie : the Great Ocean Road

Vendredi 7 mars :

Le matin, nous sommes partis à la recherche du « Pont de Londres », nous sommes tombé d’abord sur une « Arche » puis  enfin  le « London Bridge » qui n’est plus le pont de Londres car  le pont s’est cassé et séparé de la terre en 1990.

Ensuite, nous avons cherché le  « Grotto » une sorte de piscine narurelle qui se remplit d’eau à marée montante. On serait bien tenté d’aller s’y baigner mais la température est au alentour de 16-14°  .

Enfin, nous pris la route des terres pour rejoindre tranquillement Sydney.

(Comme internet est difficile d’accès en Australie, je vais limiter les photos. Et en camping il n’y a pas encore accès illimité).

Mais les photos sont visibles ici :

http://www.flickr.com/photos/103633524@N04/sets/72157642422579054/

Australie : the Great Ocean Road
Australie : the Great Ocean Road

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog